5 Octobre 1914

Chère Germaine Chère Maman

Je m’attends à recevoir une lettre de toi à la distribution mais je tiens à te dire que je suis toujours en vie et en bonne santé et que tout marche pour le mieux. J’ai écrit à Anna et à Ste Croix avant-hier. Envoie moi toujours un mot le plus souvent possible je comprends très bien que tu n’as pas toujours le temps. Mais a toi cela te fait plaisir de recevoir de mes nouvelles à moi aussi d’en recevoir des vôtres. Tu me disais du veau si je le vendrais moi-même pour cela n’y comptez pas. Soignez le bien mais je vous conseillerai de le garder encore car ils se revendront un jour. S’il doit maigrir vendez. Quand la vache vieille sera pleine de 6 mois et si possible n’attendez pas a ce moment et quelques jours vendez le la mais n’en achetez pas d’autre. Elle doit être pleine du premier juillet environ mais faites à votre idée. Si vous avez de l’argent pour acheter une vache jeune et pleine vous feriez bien de le faire. Plus tard elles seront hors de prix. Parle à Amédée Comment tu dois faire pour les coupons si on les payait tu aurais la quelques sous. Reçois Bien-aimé Epouse un gros poutou ainsi que vous Chère Maman sans oublier le panténou d’Eli et Germainou

Ton Epoux

Publicités

A propos histoiresnousici

Passionnée des vieux papiers et de généalogie, d'histoire et d'archéologie,de spéléologie,et curieuse de pleins d'autres choses ...
Cet article, publié dans Jour pour jour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s