5 octobre 1914

Chère épouse Chère Mère Chers Enfants

Hier dimanche jour de repos j’ai reçu deux lettres et une carte de toi.

J’ai celle du 4 septembre du 11 sep du 12 du 16 et du 18. Les autres que tu m’as écrites m’arriveront car la poste marche très bien. Dans ta lettre du 18 tu me dis que tu as été émotionnée d’apprendre que j’étais parti. Ne te fais pas de mauvais sang à ce sujet je te reviendrai sain et sauf je me porte à merveille pas même un petit rhume de cerveau mes pieds vont bien aussi et les balles et obus et les scaraphanels m’ont respecté et font beaucoup moins de mal que les notres. Nous n’avons que très peu de morts et de blessés.

Je te remercie de m’avoir fait dire la messe à la Capelette tu peux croire que j’ai confiance en elle. Hier dimanche a été la plus belle journée de ma vie après celle de ma première communion. J’avais été me confesser l’avant-veille croyant partir on a fait la sainte communion à 4 heures et demi du matin puis à 5 heures messe d’action de graces à 8 heures derniere messe dite par l’aumonier militaire avec sermon église comble. A onze heures j’entends une troisième messe. Grand messe solennelle l’eglise quoique grande est archi comble. En toutes les tenues se confondent depuis l’humble troupier jusqu’aux officiers supérieurs de je ne sais combien de régiments. Il aurait fallu avoir le cœur aussi dur que nos obus du 75 pour ne pas verser une larme car pendant toute la messe on a chanté divers cantiques tels que je suis Chrétien Dieu sauve la France etc.

Un credo magnifique qu’un millier de vois ont entonné en cœur au son de l’orgue tenu par un militaire. Notre aumonier nous a fait un sermon très touchant. Nous rappelant tous nos devoirs. La manière que nous devons prier étant militaire les résolutions que nous devrions prendre et conserver une fois rentré au foyer familial. Ah ! nous a-t-il dit pendant que vous combattez avec gloire Vos mères, vos épouses, vos enfants, vos sœurs, vos fiancées sont là bas les unes dans les grands centres les autres dans un humble hameau priant devotement Dieu et la Ste Vierge pour vous, demandant à ce que vous restiez sains et saufs.

Toutes ces personnes s’adressent les unes à Notre Dame de Fourvières les autres à Notre Dame de la Garde à Marseille ou à Notre Dame de Lourdes vous aussi faites de meme et ayez bon espoir vous rentrerez chez vous.

Je te l’ai dit dans d’autres lettres j’ai fait la promesse qu’au plus tot après mon retour j’irais à lourdes et de t’emmener pourvu que les circonstances le permettent. En remerciant Gabriel C., Amédée P., Alexandre, la famille B. ainsi que Elisa et tante Léontine de leurs bons souvenirs ainsi qu’à la famille C. et tous ceux qui demanderont de mes nouvelles. Remercie Mr D. de ma part des consolations qu’il vous donne et dis lui que je regrette de ne pouvoir lui écrire mais il est presque impossible de trouver du papier. Cette feuille c’est Monsieur le curé où nous étions qui me l’a donnée. Dans ma dernière lettre je te disais de m’envoyer deux paires de chaussettes en laine en un petit paquet en recommandé : le facteur t’indiquera comment faire.

 Dis moi à Alexandre d’aller chercher chez Georges à Labarthe lui acheter un briquet avec plusieurs pierres et tu me l’enverras dans les chaussettes. Ca épargne beaucoup d’allumettes en plus c’est la question d’en trouver. Tu le rembourseras.

Question d’argent j’en ai assez ne te fais pas de mauvais sang à ce sujet.

Adieu chère épouse, Reçois un gros poutou de ton époux chéri, un poutou à maman et aussi aux enfants.

 

112 4e Com de marche

Toulon Var

Publicités

A propos histoiresnousici

Passionnée des vieux papiers et de généalogie, d'histoire et d'archéologie,de spéléologie,et curieuse de pleins d'autres choses ...
Cet article, publié dans Jour pour jour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s