Bienvenue chez les Ch’tis

     Au fur et à mesure de l’avancée de mes recherches, je me suis trouvée confrontée à une permanence géographique déconcertante (entrainant inévitablement quelques implexes !)

     Et voila que je me replonge dans une branche laissée un peu de côté, par la force des choses : au fil des découvertes hasardeuses j’ai ainsi remonté plusieurs branches de mon ascendance en laissant d’autres plus ou moins à l’abandon.

     Je reprends donc cette branche délaissée, l’ascendance de Batut Marie (sosa 111). Et là je remonte tranquillement sur l’ancienne paroisse de Loupiac (actuelle commune de Causse-et-Diège 12700). Elle est fille de Jean Baptiste et Rey Charlotte, petite fille d’autre Batut Jean Baptiste et Héque Marie Jeanne.

     C’est ainsi que je rencontre le couple Héque Charles et Delon Hélène (sosas 890 et 891) mariés le 20 février 1777 à Loupiac, grâce aux relevés à ma disposition (dont je remercie au passage les auteurs).

     Soudain je pense qu’il doit y avoir une erreur sur le relevé : l’époux est dit originaire de Cambray. Mais c’est où ça Cambray ? Pas par chez nous, connais pas ! Alors je reprends l’acte original et là aucun doute, je lis bien (oui oui on arrive à lire ça !) : “fils légitime et naturel au sieur Jacques et Marie Jeanne Lamlin mariés du lieu de Berleymont diocèse de Cambray domestique de Mr de Loupiac”. Un peu plus haut il est noté : “légalisé par Mr l’archevêque de Cambray”. C’est bien ça, me voilà avec un ancêtre non aveyronnais !!!

Loupiac 1777_ X Hèques Delon

     Pas possible ! Cambray ! c’est dans le Nord Pas de Calais ça ? et le Nord Pas de Calais c’est loin de l’Aveyron !? Me disant qu’il doit vraiment y avoir erreur (qu’est ce qu’un mec du Nord Pas de Calais viendrait se perdre au fin fond de l’Aveyron en 1777 ?) je regarde sur Internet. Et là je trouve rapidement la localité de BERLAIMONT arrondissement de Cambrai dans le 59. Ca se précise … je découvre aussi un groupe de généalogie sur le secteur [Ancêtres en Avesnois] sur lequel je tente une demande de renseignement. Et là en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, une aimable colistière m’indique qu’elle connait mon Charles et ses parents à Berlaimont. Ca colle ! Un autre me précise l’ascendance de celui-ci.

     Me voilà donc avec des aïeux Ch’tis ! Ben ça alors. Moi qui espérait que ma généalogie me permettrait de découvrir des régions méconnues pour moi (et moi qui commençait à me faire des désillusions) me voila servie ! Reste à rechercher comment ce cher Charles Héquet est arrivé par chez nous en 1777. A suivre donc.

About these ads

À propos de histoiresnousici

Passionnée des vieux papiers et de généalogie, d'histoire et d'archéologie,de spéléologie,et curieuse de pleins d'autres choses ...
Cette entrée, publiée dans Famille Graves, est taguée , , , . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s