HS : Municipales

Deux listes de candidats aux élections municipales de Foissac retrouvées au fond d’une boite :

en 1935 elections municipales 1935-2elections municipales 1935

et en 1945 elections municipales 1945elections municipales 1945-2

Rebelote en 1977 et 1983. Ca date un peu, non !

Les deux premières fois, mon grand père avait 26 et 36 ans. Les secondes fois, en 77 et 83, mon père avait 26 et 32 ans. Voila un autre trait de famille : quand on aborde la trentaine, on se lance dans la politique locale.

Aparté | Publié le par | Poster un commentaire

Mémoires des Hommes : Indexation

Le formidable site “Mémoires des Hommes” permet désormais (depuis plusieurs semaines déjà) d’indexer les fiches numérisées des soldats de 14-18.

Alors à mon tour de participer à l’indexation collaborative.

1 / Commune de Foissac (Aveyron)

Je me suis déjà penché il y a quelque temps de ça maintenant sur le monument aux morts de Foissac, pour mieux connaitre entre autres les camarades d’Hilarion, tombés à ces côtés (Billet “Commémoration”).

L’indexation des fiches à partir du relevé des noms du Monument aux morts est terminée.

2 / Commune de Montsalès (Aveyron)

Je me lance donc sur la commune voisine  de Montsalès.

A suivre.

Aparté | Publié le par | Tagué , , | Poster un commentaire

ou comment booster la fécondité en période de guerre …

ou comment booster la fécondité en période de guerre ...

Collection personnelle : tirage bromure S. PIPROT, Boulogne sur Seine.
Envoyée du front le 27 juin 1916.

Image | Publié le par | Poster un commentaire

Officier d’état civil

Me voilà Officier d’Etat Civil par délégation, tout un honneur pour moi passionnée de généalogie et de vieux registres.

En effet, la généalogie est, à mes yeux, indissociable des registres retraçant les naissances, mariages, et décès, nous léguant les filiations, les relations avec parrains et marraines, entre les différentes familles d’un même village, gardant jusqu’à nous la mémoire des lieux de vie de nos aïeux. Mais il n’y aurait pas de registres, et donc de généalogie, sans officiers d’état civil, curés, ou notaires. Faire de la généalogie c’est aussi apprendre à connaitre toutes ces personnes qui ont transcrit, plus ou moins soigneusement, et scrupuleusement, et conservés, les grands évènements de la vie de nos aïeux, en bref sans qui il serait impossible de "geneabloguer".

D’abord, il y a les différentes écritures, de la patte de mouche à l’écriture soigneuse et appliquée, passant par l’écriture tremblante, que l’on apprends à connaitre puis à reconnaître  d’un registre à l’autre. A chaque officier son style …

Loupiac 1777_ X Hèques DelonOls 1739_X Davet Brugidou

les économes qui tentent de gagner de la place …

imageAD12, 4E289-1 -  4E289-1 VABRE BMS 1725/1731 -   (1725 – 1731)

(de quoi faire peur quand il faut s’y plonger !)

… et ceux qui tentent des effets :

imageAD12, 4E301-8 -  4E301-8 VILLENEUVE M 1805/1806 -

Après la forme vient le fond : ceux qui vont à l’essentiel allant jusqu’à omettre de mentionner la filiation dans les actes de mariage (ce qui n’est pas arrangeant pour remonter une branche) voire en occultant même le nom de l’épouse. Et puis il y a ceux qui ne sont pas avares de commentaires et de détail comme le curé Cariteau de Montsalès dans les années 1770, entre autres :

image4E169-1 Montsalès BMS 1771-1773 AD12 en ligne :

Marie Cavalerie agée d’environ soixante douze ans épouse d’Antoine Vernhie mourut au Mas de Pauty sur cette paroisse après avoir reçu les sacrements le neuf aout mil sept cent soixante douze de grand matin et fut enterrée à cause des grandes chaleurs fut le soir le même jour en présence de …”

image4E169-1 Montsalès BMS 1771-1773 AD12 en ligne :

“Jean Peyrouti agé d’environ vingt cinq ans imbécille dès son enfance mourut au village d’Imbert sur cette paroisse le vingt trois novembre mil sept cent soixante douze et fut inhumé le lendemain au cimetière de Moutigues …”

imageAD12 : 2E144-1/2E144-1 LOUPIAC S 1626/1635

“l’an mil six cent vingt huit et le trentieme jour du moys de mars est mort Anthoinette bazilieres femme de brengui cussac du village du causse et a ete mise dans le jardin dudit causse a cause qu’elle mourut … de la contagion” (à ce que je crois lire).

imageAD12 : 4E169-1/ 4E169-1 MONTSALES BMS 1784/1785

“un pauvre mendiant dont on ignorait le nom qui se disait de conques fut trouvé mort dans une grange de la veuve de alibert village de vertusse sur cette paroisse …”

Et à partir de 1897 l’apparition des mentions en marge que je suis donc depuis peu amené à apposer à mon tour. 1923, naissance de X, décédé le 20 août 2013 à … (Aveyron). En deux minutes voilà scellé la vie de cette personne. Capturer sur un bout de papier les évènements de la vie de chacun,un bout de papier destiné à être conservé aussi longtemps que possible pour les généalogistes de demain. Une drôle de sensation …

Publié dans Généalogie | Tagué , | Poster un commentaire

Attention épidémie

Ca y est, il semblerait que le virus soit en cours de transmission.

Hier, mon petit bonhomme, 7 ans 1/2 (c’est important le demi à cet âge là !) me déclare :

" dis maman, j’ai bien réfléchi, moi aussi je voudrais faire mon arbre généalogique maintenant ".

Aïe ! : "c’est que ton arbre généalogique, c’est aussi le mien, on a le même (à une branche près !)". C’est pas facile de comprendre à 7 ans 1/2 mais loulou après réflexion a la solution : "tu n’as qu’à t’arrêter là, ça te fais beaucoup de travail, et moi je continue".

Quoi ! m’arrêter ? impossible. Je me trouve donc face à un terrible dilemme. D’un côté, je trouve ça absolument formidable qu’il ait envie de tester l’aventure et je ferais évidemment de mon mieux pour l’aider, sans trop, car la découverte par soi même est toujours très gratifiante (surtout quand on s’obstine depuis plusieurs semaines voire plus). Mais d’autre part, c’est vrai, que lui restera t’il à découvrir ? Enfin ! il lui restera toujours à découvrir, mais je lui simplifie pas la tâche, j’ai déjà bien avancé. Il y aura toujours possibilité de continuer ensemble mais il est encore un peu petit pour les actes antérieurs au 17° siècle … il découvre à peine les caractères (imprimés) du 21 ° siècle alors au delà … c’est un peu tôt.

Et puis, il faut qu’il ait la possibilité de savourer chaque découverte et de prendre autant de plaisir dans la recherche que j’ai pu en avoir, en avançant petit à petit  !!!

Le fait de me voir plongée et d’y passer le moindre petit temps libre, le partage de mes découvertes, les balades à la recherche des lieux de nos ancêtres, et même les visites au cimetière, ont probablement entrainé la transmission du virus.

Du côté du papa, c’est également fait et refait, et c’est peut être aussi une cause du virus : quand il a appris qu’il avait des ancêtres chevaliers, à cet âge là ça plait beaucoup. D’autant qu’avec le nom de famille dont il a hérité (en 5 mots s’il vous plait), ça interroge forcément.

Ma prochaine épine généalogique va donc être la question de la transmission. Je vais tacher de glaner quelques infos et activités à faire autour de la généalogie pour loulou, 7 ans 1/2.

Publié dans Ma généalogie | Poster un commentaire